Accueil > Renoise > TUTORIEL RENOISE #3C – VARIETE SPECTRALE [Fr]

TUTORIEL RENOISE #3C – VARIETE SPECTRALE [Fr]

18/05/2011

Cette dernière partie – tout en reprenant les précédentes sur la notion de longueur d’onde et de tonalité via l’image des « cordes d’un piano à queue » – montre comment un « arrangement musical standard » vise finalement l’occupation homogène de tout le spectrum audible (tant en largeur qu’en hauteur), dans le temps donné de la composition. On peut donc définir « l’arrangement musical standard » comme un mode de répartition instrumentale établie selon la norme qui suit : les lignes de basses et de percussions occupent toute la partie gauche du spectre ; les accords occupent la partie centrale inférieure, la ligne vocale occupant principalement la ligne centrale supérieure ; l’accompagnement mélodique en duo ou contre-chant, occupe les fréquences élevées, dont l’amplitude finale est réhaussée soit (1) grâce à l’action de cymbales et caisses « claires » choisies, soit (2) du fait des effets des reverbs/echos dans les derniers harmoniques. Un mix standard s’attachera à travers l’application d’effets ou de filtres, à limiter autant que faire ce peut les pics d’amplitudes nuisibles à la flexibilité ou l’homogénéité du mix, quitte à faire que certaines parties de la composition soient coupées ou retenues au moment où d’autres s’expriment. En conclusion, que la répartition du son sur le spectre suive ou modifie une certaine « norme », le but reste l’abaissement maximum de la fatigue auditive, une participation facilitée du cerveau à la lecture sonore interprétative.

Regarder en HD sur ma page FaceBook.

%d blogueurs aiment cette page :