Accueil > VFX > Danse de Minuit

Danse de Minuit

18/06/2012

Tiens j’ai trouvé un nouvel effet sur iClone, qui me permet de simuler à peu près la réflexion des textures sur une surface en mouvement et donc simuler à peu près les vaguelettes de l’eau. Il ne m’en faut pas plus pour m’inspirer une idée, qui somme toute vaut bien les autres qui précèdent, à savoir faire marcher un modèle sur l’eau.

Credits :
3D Engine = iClone 5.13 
Music = "Lickweed", by Parsec (Federico Cito) from the Brainstorm Group
Check this fantastic ASCII demo & music here :
http://pouet.net/prod.php?which=58419
Girl = Beatrice C., based on the iClone's Trinity avatar
Additionnal VFX = AVS Video Editor

si vous rencontrez quelques difficultés pour visualiser cette vidéo, à cause de serveurs youtube occupés ou de bande passante pourrie, essayez de télécharger la vidéo  ici.

Points forts, éclairage nocturne, choix de la musique de fond, atmosphère surréaliste, effets de post-production rigolos (cf ondulation du corps du modèle et ondulation du paysage en même temps, pixellisation outrancière, zooms sync. avec le rythme, et système de simulation de lunettes 3D). Le modèle, est Béatrice C. (collègue de travail), est retravaillée à partir d’un ancien travail (Cf vidéo Sandstorm)  mais en utilisant une de ses anciennes photo en mode blonde platine, toujours aussi photogénique. Points faibles : ahrgh j’ai oublié de lui faire cligner les yeux, on passe en mode hypnose à un moment, sans le quitter, dommage, mais bon c’était surtout pour tester le système de simulateur d’eau. A ce sujet, il n’est pas parfait, surtout si je place la caméra très au raz de l’eau, on peut noter des imperfections, des blocs qui ne suivent pas les vaguelettes. En outre je suis infoutu de programmer des cercles concentriques en surface là où le modèle marche… enfin, le travail des expressions faciales est un peu basique, et la gestion des cheveux sous l’eau est inexistante, le modèle à un moment s’allonge sur une fine couche d’eau, mais sa chevelure, imperturbable, semble très peu affectée par ce séjour sous 10 cm d’eau pure…Enfin, le système de suivi de la caméra par la tête est difficile à désactiver parfois, j’ignore pourquoi, le modèle continue à regarder la caméra jusqu’à se tordre le cou d’une façon pas très réaliste. Pour contourner ce problème, je focalise la caméra ailleurs et évite soigneusement les plans du dos de la tête directs, mais c’est sûr qu’il faudra bien trouver un parade efficace un jour.

Je suis content d’avoir réalisé ce petit clip, qui vient en contrepoint total du précédent réalisé avec iBéatrice, (cf SandStorm), on était véritablement alors dans une ambiance très sèche, désertique, électrique, agressive, saturée et orageuse, la gestuelle n’était pas très féminine il faut le dire, tandis que ce plan a déjà plus de poésie. Donc toujours des  défauts, mais ils sont mineurs et le métier commence à venir.

Merci en tout cas pour votre lecture et @ bientôt !

Maxime

Catégories :VFX Étiquettes : , , , , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :