Accueil > My Life, Renoise > J’ai un casque audio de porc

J’ai un casque audio de porc

21/08/2012

Enfin ! Je viens de recevoir mon Ampli Matrix M-Stage (avec USB DAC). Niveau délai de livraisons, c’est impeccable ! Même pas deux jours ! Quant au casque Beyerdynamics DT880 600Ohms, même chose, la commande fut validée en un jour, et le second jour, le colis était dans la camionnette du livreur, et hop, direct chez moi !

Mes premières impressions sur l’ampli sont bonnes : l’ampli est puissant, d’excellente facture, la coque laisse une impression de solidité et de fiabilité ; l’ampli n’émet aucun grésillement, aucun buzz nasillard, aucun bruit, et il nourrit mon casque 600Ohms royalement ; forcément, il chauffe, le contraire m’eut étonné, mais surtout : il ne chauffe pas au point de produire une brulure en cas de contact.L’installation du pilote sous Window Seven ? Finger in the noze, instantanée. J’ai même pas eu besoin d’un cd-rom d’installation. La simplicité de l’ampli et sa notice très brève ne me fait pas oublier sa redoutable efficacité et la qualité du rendu.

Mon casque DT880 est confortable, j’ai pourtant de grandes oreilles, et la finition du tissu et le moelleux des demi globes qui encerclent mes oreilles me le fait oublier rapidement ce qui est un excellent point. Je n’avais jamais essayé de casque semi-ouvert auparavant, et c’est vrai que c’est spécial, j’entends encore un poil les sons externes, mais pas au point qu’ils me déconcentrent ou perturbent la finesse de l’audition. Le test ultime est l’écoute à niveau fort ; en effet, sur tout les autres casque, ce genre d’écoute « échauffe » le tympan ; l’architecture semi-ouverte  autorise une forme de dispersion intéressante ; je suis toujours en phase de rodage sur le casque, mais le peu que j’ai pu en tester, m’a convaicu que cette architecture me promet des heures d’écoute sans trop de fatigue auditive. La qualité du son, bien sûr, est au rendez-vous, j’expérimente une restitution très fidèle des subtilités sur certaines fréquences et les nuances stéréophoniques sont tout autant parfaitement restituées ; niveau fréquence de réponse, je m’y attendais, il n’y a aucun gain sur les basses, c’est en cela un modèle de « neutralité » et je sens que je vais plutôt gagner en « clarté » ; ce n’est certes pas un hardware tape à l’œil, je n’éprouve aucune « extase » audio-phonique, mais mon problème n’est pas de jouir, c’est de travailler avec ce casque et de garder toujours une nécessaire et salutaire distance avec le matériau audio.

Voici un petit diaporama reprenant le déballage et l’installation de l’Ampli et du Casque :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Donc je termine le rodage en faisant tourner la platine pendant  un jour ou deux, puis je me livrerai ensuite à un bref examen plus clinique et technique, ainsi que quelques étalonnages. Je vous en dirai plus sur mes premières expérimentations et mixages sur Renoise avec ce casque.

@ Bientôt !

Maxime

  1. 21/08/2012 à 12 h 12 min

    Je n’y comprends pas grand chose, mais ta joie fait plaisir à lire ! Bises, ta soeur…

  1. No trackbacks yet.
Commentaires fermés
%d blogueurs aiment cette page :