Accueil > Photos, VFX > J’aurais tant aimé rester (le pitch, le script, diaporama du projet)

J’aurais tant aimé rester (le pitch, le script, diaporama du projet)

03/02/2013

Est-ce que ça faisait pas un peu trop longtemps, que je ne m’étais pas mis à bosser sur la partie VFX ? Ma kinect était restée rangée dans son coin et iClone aussi. Mais c’est comme un bon vieux jeu auquel vous ne jouez pas pendant plusieurs semaines, en vous y remettant, le fun revient.

Voici donc les photos diaporama du projet « I Wish I stayed ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le pitch, globalement, c’est l’histoire d’un monde étrange où kurtz/lapiNIC (moi) suis téléporté, par le biais d’une sorte de portail dimensionnel avec des symboles ésotériques. Ce portail crée un vortex puissant qui m’insère dans une réalité inconnue. J’y arrive avec beaucoup de désorientation, de surprise, et je mets un temps pour me calmer et comprendre ce qui se passe.

Juste avant la téléportation, on voit très brièvement un visage pleine face d’un ange doté d’une couronne luisante, qui se concentre. On ne saurait dire si cet ange cause ou non ma venue dans ce monde, ou bien si c’est moi qui venant par mes propres moyens, attire son attention.

Au sein de ce monde étrange qui ressemble à une ville moderne plein de gratte-ciels ultra high tech, mais désertique, je cherche une issue et au tournant d’une rue je tombe nez à nez avec un alligator géant. dans ma fuite précipitée, on se rend compte que je boitille légèrement, comme si je m’étais fait une sorte d’entorse lors de mon arrivée dans ce monde.

L’alligator géant me poursuit et est presque sur le point de m’avaler cru, quand je découvre que je peux échapper à la pesanteur au sein de cette dimension, et planer seul en fonction de ma volonté.

M’échappant de la dernière attaque du monstre des rues, puis m’élevant et slalomant entre de nombreux buildings aux formes très variées, je m’élève jusqu’aux cieux marqués par la teinte orangée et brillante d’un monde comme illuminé d’un autre soleil, baigné d’une autre atmosphère.

En haut de la tour la plus haute, je me pose et y rencontre l’ange, qui des formes assez féminines. Après quelques secondes d’observation elle semble m’inviter à la rejoindre vers un point d’observation de toute la ville. Le temps suspend son vol.

Après quelques sympathiques secondes passé à ses côtés, un vortex très similaire à celui qui m’a introduit dans cette dimension se crée et tente de m’aspirer. Mon avatar lâche quelques énigmatiques paroles, et se laisse aspirer au loin. Il disparaît à l’horizon et visiblement l’ange en est désolée. Le plan final est à l’identique du plan d’introduction : la caméra se place au lieu de l’horizon où le regard de l’ange se porte, pleine face, avec un air identique à celui qu’elle avait au commencement.

Voilà pour le script.

A l’origine, je me disais que ma rencontre avec l’alligator géant devait être très stressante, et, j’avais songé à être envoyé « à poil » dans cette ville, pour symboliser la fragilité et la vulnérabilité de la situation, mais, finalement, le politiquement correct a pris le dessus – faut dire aussi que, scanner et incorporer mon paillasson pectoral dans iClone c’est pas de la tarte ! lol

Je me suis creusé la tête aussi pour savoir ce que mon avatar torse nu pourrais bien dire à l’ange avant d’être aspiré dans le vortex. Une idée m’est venue, la simple phrase : « j’aurais bien aimé rester plus longtemps« .

Cherchant ensuite dans ma musicothèque dubstep un titre qui pourrait bien illustrer cette phrase, j’ai trouvé un remix dubstep de E. Goulding « Wish I Stayed« , qui en anglais veut dire exactement la même chose que la phrase sus-citée en français.

Donc je me suis dit que je tenais là l’arrière-plan musical du projet.

J’ai bossé beaucoup en fil de fer, pour accélérer la vue, et retrouvé ma manie de faire bouger la caméra très nerveusement en utilisant des angles et vecteurs de mouvement cassés nets (ma marque de fabrique), mais bon, faudra peut-être que je m’arrête de le faire un jour parce qu’on va finir par croire que je ne sais pas automatiser les paramètres selon des courbes et pas des lignes droites !

En ce qui concerne le modèle, j’ai longtemps cherché quelqu’un qui pourrait faire l’ange ; je suis retombé sur une photo d’une femme que j’ai un jour croisé virtuellement, et qui aime beaucoup la comparaison entre son image cet celle de l’ange :

Adeline Lange – image en provenance de son site myspace

Ca m’a donné l’idée de récupérer son très beau regard et de l’injecter dans l’avatar de l’ange virtuel en 3d.

Je posterai sans faute la vidéo finale du projet prochainement.

Pour l’instant vous pouvez déjà regarder le diaporama du projet, presque achevé.

Merci à vous, et @ bientôt !

Maxinou

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 03/02/2013 à 15 h 36 min
Commentaires fermés
%d blogueurs aiment cette page :