Archive

Posts Tagged ‘in’

Easy Formants for Renoise 2.8 [English]

07/04/2013 Commentaires fermés

THIS TIME IT’ EASY ! ALL THE SYSTEM WORKS IN JUST ONE TRACK NOTHING ELSE.

* * *

Since I’ve deleted by mistake the Bit_Arts initial work that showed it was possible to build a native formant filter in Renoise, I had high hopes to rebuild another similar one from the start. I’ve read some interesting articles for that.

So for example, this demo is once again based on this S.o.S webpage :
http://www.soundonsound.com/sos/mar01/articles/synthsec.asp

Formants can be seen as a set of 3 parallel bandpass filters ; 5 voyels are emulated by defining specific bandpass frequencies in 3 mixed BP filters.

The input sound should be « pulse-modulated » / distorded (shift model) or (why not) Lofimatized (Bitcrushed) for better results.

The 3 Frequencies are defined in a 3×5 matrix :

  •      « ee » sounds like « leap » F1=270Hz F2=2300Hz F3=3000Hz
  •      « oo » sounds like « loop » F1=300 F2=870Hz F3=2250Hz
  •      « i » sounds like « lip » F1=400 F2=2000Hz F3=2550Hz
  •      « e » sounds like « let » F1=530 F2=1850Hz F3=2500Hz
  •      « u » sounds like « lug » F1=640 F2=1200Hz F3=2400Hz
  •      « a » sounds like « lap » F1=660 F2=1700Hz F3=2400Hz

If you define for any LFO an amplitude of 50% and an Offset of 42.30% then you can convert the previous values like that :

  • « ee » sounds like « leap » F1=0% F2=70.755% F3=81.509%
  • « oo » sounds like « loop » F1=2.222% F2=34.34% F3=70%
  • « i » sounds like « lip »  F1=9.811% F2=65.283% F3=70%
  • « e » sounds like « let » F1=18.113% F2=62.264% F3=74.151%
  • « u » sounds like « lug » F1=23.962% F2=46.038% F3=72.453%
  • « a » sounds like « lap » F2=25.094% F2=59.057% F3=72.45%

The problem was to « store » somewhere this 3×5 frequencies matrix. The solution came from Ragnar Aambø (TheBellows) that created a nice piece of random tune called « Invisible Melodies« . In this tune some notes are stored in custom LFOs with « points » and those custom LFOs points are triggered (one shot mode) with the modulated « Reset » button.

So following this example, Renoise can store the 15 specific frequencies (corr. to each vowel) in 3 custom LFOs and the frequency selection has to be made with a Hydra device pointing to the « Reset » of the LFOs.

Concerning the 3 filters, they can be found in the new Renoise « MultiTap » device that has « filtered » delay features. If you simply block delays, you can just use the filterings there without using routings or send tracks anymore (as show in previous techniques).

It makes the installation & setup of the Formants Filter Mechanism EASY to INSTALL and to TWEAK, you’ll just have to copypaste the chain contained in FMTS CTRL in any track you want, the track does all the job by itself.

Note that if you link the LFOs containing formant values, directly to the MultiTap Filters, then you’ll encounter a small problem of Robotized output, because transitions between formants are not sweet enough. That’s where kraken/gore comes 🙂 and brought us the « Inertial Slider » Secret *Formula Device Trick. If you check closely the chain you’ll see that I’ve inserted the Inertial Slider between the Filters and the Custom LFOs, so that transitions are more sweet and human. Since it sounds like the Intertia parameter found in the *Filter DSP device, I’ve renamed it Inertia directly but it’s a pure copypaste of kraken/gore’s work.

Concerning the values’ storage, in the LFOs, I’ve used the new « External Editor » to adjust precisely the point values : a PITA(!) but that hopefully worked.

DOWNLOAD IT HERE.

* * *

USAGE

At first, SAVE the chain contained in the FMTS CTRL track. Give it the name you want. The file extension must be .XRNT.

Then IF you need a Formant Filter in your own module, THEN LOAD this previously saved chain in the desired track. It can be a standard track or a SEND track, it works too.

The Formant control is EASY and SIMPLE.

MODULATE the 3 parameters there :
(1) Formants – self explicit.
(2) Bandwidth – increase/decrease formant filters
(3) Humanize – human/robotic vocal transitions

Modifying Formants With the dedicated slider:

0 % ======================================>> 100 %
« ee » =====> « oo » =====> « i » =====> « e » =====> « u » =====> « a »

BTW : you can AUTOMATE the Formants slider as you wish, with lfos, with automation envelopes, with a key-tracker, anything works.

Credits/References

  •  Bit_Arts – showed that doing it in renoise was possible – many thanx for removing your links, it truely pushed me to move my ass and understand the whole mechanism by myself
  •  Sound On Sound – the BIBLE of hi-tech music recording industry
  •  The BellowsInvisible Melodies
  •  kraken/goreInertial Sliders (Secret *Formula Device Powered) Trick

Final Notes :

Thanx for reading
have fun with Renoise !

kurtz/lapiNIC

Catégories :Renoise Étiquettes : , , , , , , , , ,

J’ai fumé mon ampli de casque audio en 4H

22/08/2012 4 commentaires

Voilà, ma satisfaction fut de courte durée. Pourtant sincèrement mon ampli Matrix M-Stage USB DAC  m’a donné une magnifique première impression de fiabilité et de solidité. Qui confirmait d’ailleurs tout ce que j’avais pu lire à son sujet. Mais j’ai pas de bol aujourd’hui. Le modèle que je viens de recevoir a cramé en 4h de rodage basique. J’ai pourtant bien vérifié les branchements, pas de problème : l’ampli casque est alimenté sur la prise 220v, prise para-surtension / para -foudre, sur laquelle tout mes autres périphériques multimédia, ordis, imprimantes, hauts parleurs, sont branchés et fonctionnent. Le volume est monté à 50%. La chaleur du bloc a été entre moyenne et basse pendant tout le test. Aucun signe de grésillement ou de dysfonction. Aucun signe avant coureur. Le port USB sur lequel je l’ai branché a fonctionné et fonctionne normalement. Je l’ai positionné en hauteur, avec de l’espace autour pour que l’air circule et la chaleur se dissipe bien.

Hélas, sans que je fasse quoi que ce soit, alors même que je n’écoutais rien, il s’est mis sans prévenir à émettre une fumée assez dense avec des bruits de crépitements, et une forte odeur de plastique brûlé. J’ai été étonné qu’aucun fusible interne ne se soit déclenché, j’ai moi-même coupé l’alimentation en urgence, en craignant que par conduction ça n’abîme mon ordinateur DELL, et / ou mon nouveau casque 600Ohms même pas rôdé.

Dommage, mauvaise opération, surtout pour Matrix, donc j’appelle le revendeur qui me confirme que j’ai gagné un gros lot, puisque normalement ce genre de panne est super-rare. Donc c’est avec une mine peu convaincue et une odeur de plastique brulé dans le pif que je prépare le retour en RAR du colis à peine ouvert pour un échange standard. Inutile de vous préciser que mon indulgence est toute relative, sujette à caution, je viens en effet de claquer 300€ pour un ampli casque de classe A, pas pour un générateur de fumée d’ambiance.

Cette « malchance » va retarder l’étalonnage et le rodage de mon tout nouveau casque, c’est bien dommage. Je pourrai bien sûr malgré tout composer en le branchant sur le jack de mon chipset realtek sur ma carte mère, chipset qui dispose d’un détecteur d’impédance automatique qui adapte le voltage et le volume en fonction de l’impédance détectée. Mais il n’en reste pas moins que la qualité du son est assez plate, malgré un rendu à 96KHz et 24 bits, ça manque singulièrement de punch, de chaleur, et de brillance… Je prends mon mal en patience en me disant que tout le monde a droit à une seconde chance.

iAurélie ::: Bonus, les secrets du tournage

01/07/2012 1 commentaire

Donc dans cet article, je montre comment techniquement, on réalise un « avatar » d’amis, de collègue de bureau, plus dans le détail du logiciel que j’utilise principalement. Il s’agit d’iClone Pro 5.

Si vous voulez vous aussi vous faire votre avatar ou faire l’avatar de vos amis ou des membres de votre famille, ou pour tout autre projet, vous pouvez télécharger une démo 100% fonctionnelle (mais limitée dans le temps) sur le site de l’éditeur Reallusion, ici : http://www.reallusion.com/iclone/iclone_trial.aspx . C’est assez facile à prendre en main, quelques rudiments d’anglais sont nécessaires pour comprendre les fonctions des menus et noms des tabulations, mais rien de bien sorcier.

.

+ + +

Avec un peu de travail, je peux vous présenter des premiers clichés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

+ + +

Dans la vidéo qui suit, je fais un bout d’essai avec deux clones d’Aurélie, aux philosophies radicalement différentes : le premier avatar est une nymphe habillée très légèrement avec des bijoux luisants, dans un environnement antique et aquatique, le second est de type moderne roboïde, avec un design très « plastique » très « glossy », dans un environnement spatial (avec des espèces d’étoiles qui traversent le plan).

Les prises de vues sont en tout cas prometteuses. Il ne manquera plus que certains effets spéciaux, en post production, comme des lancers de boules de plasma ou d’éclairs, à voir… Malgré tout, certains effets sous iClone ne sont pas faciles à mettre en œuvre, ou du moins j’ai un peu de mal à comprendre comment programmer le système de particules…. donc pour les plans VFX avec la robote, je vais probablement devoir les faire sous After Effects ou alors HitFilm Ultimate….

Affaire à suivre, vous serez les premiers à pouvoir visionner le clip fini.

Merci pour votre lecture, à bientôt.

Maxime

Plan C

24/08/2011 Commentaires fermés

Ce ne sont pas les lourdeurs atmosphériques actuelles qui pourront m’empêcher de participer aux « Dead Dog Renoise Competitions« . Il s’agit d’une compétition appréciée et dédiée aux amateurs de Renoise. Le pack de samples (assez bien équilibré) est défini par les organisateurs et les participants ont deux semaines maxi (parfois une semaine et demie) pour terminer un morceau lequel est ensuite écouté par tous avant d’être soumis à un système de vote collectif intégré dans la technologie des forums.

Le vainqueur de la compétition, a l’illustre privilège de définir les nouvelles règles du jeu pour le prochain round. Il faut admettre que les contraintes sont devenues extrêmement ardues à assumer. Ce qui fait le charme et le stimulant de cette compétition soit dit en passant. La dernière contrainte en date est de limiter les pistes normales à 1 maximum et 1 colonne de notes maximum (!) , on peut cependant créer autant de pistes auxiliaires que l’on souhaite et autant de colonnes d’effets, mais au sein de cette limitation, les compétences de tracking assez poussées seront nécessaires. Un exercice qui n’est pas à la portée des débutants. Voici en tout cas ma participation :

Hé oui : ça commence simplement, mais la richesse de l’ensemble advient progressivement et on doit bien admettre qu’à la fin, l’arrangement est complet. il n’y a donc qu’une seule piste normale là dedans et un paquet de pistes auxiliaires. Si vous souhaitez jeter un coup d’œil sur le fichier .xrns pour éplucher les trucs et techniques secrètes utilisées, c’est par ici.

Merci pour votre écoute et à bientôt.

To be do

Maxime

Catégories :Renoise Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Inertia, [Beyond the Paralysis]

30/07/2011 Commentaires fermés

Voici mon nouveau tube de techno de supermarché. Pour lequel un nouveau concept a été introduit. Celui du « 444 », à savoir : 4 pistes, 4 instruments, 4 heures de composition maximum autorisés.

Visionnez cette vidéo sur [youtube] ou [dailymotion], ou enfin en HD sur [facebook].

C’est simple, court, brut direct, minimaliste même.

Le nom du titre fait référence à deux choses. Premièrement, inertia est un des paramètres du DSP Ringmod qu’on a vu dans un de nos précédents tutoriels (cf. Le DALEKATOR), lequel produit des transitions douces réglables entre deux modifications de fréquences. Si l’on se sert de ce DSP comme maillon nécessaire d’un synthétiseur monophonique,  ce paramètre inertia permet alors un effet de glide/glissando utile dans l’émulation d’un son de guitare électrique ou d’une basse acidifiée. En second, cet effort de limitation s’inscrit dans une réflexion partagée avec les membres de la communauté des utilisateurs de Renoise, au sujet de ce qui fait qu’on n’arrive jamais à finir une composition. Une théorie veut que c’est l’augmentation et la profusion du choix (trop de choix d’instruments, trop de possibilités, trop d’options) qui finit par induire une augmentation de l’expérimentation, du temps de pour l’hésitation ; cela finit par retarder, ou ralentir la décision, et aboutir parfois à l’inaction ce qu’on a nommé la paralysie.  En gros, plus on a de solutions, et plus c’est le syndrome de la page blanche musicale. J’ai moi-même expérimenté cette problématique du trop plein de choix en constatant qu’elle était effective. En limitant volontairement mes possibilités, j’ai pu sans complexe effectuer un travail qui peut-être n’aurait jamais pu s’entamer ou même se terminer sans cette limitation volontaire.

Si vous souhaitez télécharger le fichier .xrns de la composition, vous pouvez cliquer ICI.

Maxime Lorrai écoute de la musique en tâche de fond

Maxime