Archive

Posts Tagged ‘Machinima’

Baby Lazer

12/05/2013 Commentaires fermés

Comment une créature est-elle mignonne, du moins génère-t-elle chez les gens un « sentiment » d’indulgence spontanée  ?

Réponse : quand la tête de ladite créature est relativement grosse par rapport au reste du corps : une réaction mentalement câblée chez l’être humain se produit qui diminue son agressivité et l’empêche de la manifester pleinement.

Il existe une corrélation entre la baisse de l’agressivité que les gens développent pour leur prochain, et la relative grosseur de la boite crânienne par rapport au reste du corps dudit prochain ; cette corrélation a été démontrée scientifiquement.

L’utilité de cette réaction se conçoit aisément : elle préserve les enfants et augmente leur espérance de vie.

Sans transition, passons à l’essentiel, c’est à dire : est-ce que le système d’importation faciale d’iClone est capable de plaquer correctement cette grosse tête de bébé sur un crâne virtuel « normal » ?

Réponse, oui et non, en effet si l’on considère le visage de face l’importation est réussie, mais si l’on augmente le volume de la boite crânienne, iClone élargit aussi trop la nuque sans possibilité de bien la customiser et l’on se retrouve avec une nuque aux formes trop angulaires.

Sinon, l’effet « mignon » est bel et bien préservé, et somme toute c’est l’essentiel.

Voici une vidéo où j’utilise la tête d’Abel, un nouveau venu parmi nous, (quelques semaines seulement), comme base pour une animation 3D avec en fond le tube de Major Lazer, un poil remixé pour que Mrs Thing ait une voix un peu plus robotique (affaire de gout).

Merci pour votre attention, et @ bientôt !

Maxime

Poupée de son (1)

13/02/2013 1 commentaire

Je constate que, vers la fin de la trentaine : je joue encore à la poupée (lol).

Gloups ?

Gros fantasme, grosse régression.

Faut pas m’en vouloir.

Y’en a bien qui sont parfaitement sains d’esprit et qui à l’approche de la retraite : jouent encore aux petit soldats de plomb et ne s’en portent que mieux.

Aperçu du projet :‘de l’autre côté de la cité des anges’

I Wish I Stayed

03/02/2013 Commentaires fermés

Et comme promis au sein de cet article qui vous présente le projet, voici l’animation 3D.

Une bonne partie de l’animation est assez sombre, car logiquement elle se déroule au pied des buildings où la luminosité manque, mais on se rattrape sur la fin.

Certains effets de « lens flare » et « camera shake » ont été finalisés sous HitFilm bien que l’animation n’en ait pas vraiment et forcément besoin, c’est juste du fignolage.

Merci encore pour votre attention et à bientôt pour de nouveaux projets !

MAXIME LORRAI - Tête de mort

Maxime

J’aurais tant aimé rester (le pitch, le script, diaporama du projet)

03/02/2013 1 commentaire

Est-ce que ça faisait pas un peu trop longtemps, que je ne m’étais pas mis à bosser sur la partie VFX ? Ma kinect était restée rangée dans son coin et iClone aussi. Mais c’est comme un bon vieux jeu auquel vous ne jouez pas pendant plusieurs semaines, en vous y remettant, le fun revient.

Voici donc les photos diaporama du projet « I Wish I stayed ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le pitch, globalement, c’est l’histoire d’un monde étrange où kurtz/lapiNIC (moi) suis téléporté, par le biais d’une sorte de portail dimensionnel avec des symboles ésotériques. Ce portail crée un vortex puissant qui m’insère dans une réalité inconnue. J’y arrive avec beaucoup de désorientation, de surprise, et je mets un temps pour me calmer et comprendre ce qui se passe.

Juste avant la téléportation, on voit très brièvement un visage pleine face d’un ange doté d’une couronne luisante, qui se concentre. On ne saurait dire si cet ange cause ou non ma venue dans ce monde, ou bien si c’est moi qui venant par mes propres moyens, attire son attention.

Au sein de ce monde étrange qui ressemble à une ville moderne plein de gratte-ciels ultra high tech, mais désertique, je cherche une issue et au tournant d’une rue je tombe nez à nez avec un alligator géant. dans ma fuite précipitée, on se rend compte que je boitille légèrement, comme si je m’étais fait une sorte d’entorse lors de mon arrivée dans ce monde.

L’alligator géant me poursuit et est presque sur le point de m’avaler cru, quand je découvre que je peux échapper à la pesanteur au sein de cette dimension, et planer seul en fonction de ma volonté.

M’échappant de la dernière attaque du monstre des rues, puis m’élevant et slalomant entre de nombreux buildings aux formes très variées, je m’élève jusqu’aux cieux marqués par la teinte orangée et brillante d’un monde comme illuminé d’un autre soleil, baigné d’une autre atmosphère.

En haut de la tour la plus haute, je me pose et y rencontre l’ange, qui des formes assez féminines. Après quelques secondes d’observation elle semble m’inviter à la rejoindre vers un point d’observation de toute la ville. Le temps suspend son vol.

Après quelques sympathiques secondes passé à ses côtés, un vortex très similaire à celui qui m’a introduit dans cette dimension se crée et tente de m’aspirer. Mon avatar lâche quelques énigmatiques paroles, et se laisse aspirer au loin. Il disparaît à l’horizon et visiblement l’ange en est désolée. Le plan final est à l’identique du plan d’introduction : la caméra se place au lieu de l’horizon où le regard de l’ange se porte, pleine face, avec un air identique à celui qu’elle avait au commencement.

Voilà pour le script.

A l’origine, je me disais que ma rencontre avec l’alligator géant devait être très stressante, et, j’avais songé à être envoyé « à poil » dans cette ville, pour symboliser la fragilité et la vulnérabilité de la situation, mais, finalement, le politiquement correct a pris le dessus – faut dire aussi que, scanner et incorporer mon paillasson pectoral dans iClone c’est pas de la tarte ! lol

Je me suis creusé la tête aussi pour savoir ce que mon avatar torse nu pourrais bien dire à l’ange avant d’être aspiré dans le vortex. Une idée m’est venue, la simple phrase : « j’aurais bien aimé rester plus longtemps« .

Cherchant ensuite dans ma musicothèque dubstep un titre qui pourrait bien illustrer cette phrase, j’ai trouvé un remix dubstep de E. Goulding « Wish I Stayed« , qui en anglais veut dire exactement la même chose que la phrase sus-citée en français.

Donc je me suis dit que je tenais là l’arrière-plan musical du projet.

J’ai bossé beaucoup en fil de fer, pour accélérer la vue, et retrouvé ma manie de faire bouger la caméra très nerveusement en utilisant des angles et vecteurs de mouvement cassés nets (ma marque de fabrique), mais bon, faudra peut-être que je m’arrête de le faire un jour parce qu’on va finir par croire que je ne sais pas automatiser les paramètres selon des courbes et pas des lignes droites !

En ce qui concerne le modèle, j’ai longtemps cherché quelqu’un qui pourrait faire l’ange ; je suis retombé sur une photo d’une femme que j’ai un jour croisé virtuellement, et qui aime beaucoup la comparaison entre son image cet celle de l’ange :

Adeline Lange – image en provenance de son site myspace

Ca m’a donné l’idée de récupérer son très beau regard et de l’injecter dans l’avatar de l’ange virtuel en 3d.

Je posterai sans faute la vidéo finale du projet prochainement.

Pour l’instant vous pouvez déjà regarder le diaporama du projet, presque achevé.

Merci à vous, et @ bientôt !

Maxinou

Starry Eyed ::: iAurélie

11/07/2012 Commentaires fermés

.

Avec mes petits problèmes de santé, j’avais complètement oublié de vous montrer mon travail avec l’avatar iAurélie.

Comme prévu, cette vidéo explore deux visuels radicalement différents, et aussi deux techniques différentes pour la mise en place des mouvements physiques. Dans le premier le visuel est orienté « robote de combat héroic fantasy », le fond est sombre, le mouvement est électrique et la gestuelle est directement inspirée d’une gestuelle de combat au katana. Je n’ai toutefois pas souhaité lui rajouter une arme tranchante proprement dite, j’ai plutôt fait le choix de remplacer le katana, par des rayons lasers ou des boules de lumières bleues ou rouges. Dans le second visuel, c’est plus féminin, l’avatar est une nymphe sortie de l’eau d’un oasis dans le désert qui marche dans une vallée dont on peut dire qu’elle est située dans l’Égypte antique, et qui profite d’une bonne brise. Vu que cette prise est assez simple, et qu’elle n’implique qu’une pose en bras écartés, style Titanic, avec des mouvements plus sensibles, et une expression faciale laissant suggérer le vent sur le visage, je l’ai faite directement en MocCap avec ma Ms Kinect, étant certain de ne pas avoir à trop lui en demander.

Autant le dire, ya des bonnes techniques à reprendre ultérieurement, niveau vidéo-clip. Déjà, j’ai bossé avec la musique directement scotchée en fond d’atmosphère sur la « timeline », de la sorte, chaque déplacement d’objet, chaque mouvement, ou chaque replacement de caméra, est synchrone, c’est donc meilleur que par le passé. Puis, on commence à être habitué, avec les personnages d’iClone et de la virevoltante caméra. Donc pour rajouter un peu d’intérêt à l’exercice, j’ai jugé bon de reprendre le clip en post-production sur un logiciel à peu près comparable à After Effects mais moins cher et plus facile à prendre en mains : HitFilm. Avec ce logiciel, on crée assez rapidement des effets spéciaux hollywoodiens, là j’ai plutôt essayé quelque chose du type éclairs, rayons lumineux, et boules de plasma, ça fait très « sorcellerie », mais justement, attribuer ces pouvoirs à une créature androïde est une fusion intéressante. Ensuite, j’ai un peu mieux compris comment utiliser les automations sur HitFilm, car chaque effet spécial se contrôle avec des paramètres et chaque paramètre peut être modifié et enregistré en temps réel le long de la « timeline ». Pour ce clip, j’ai carrément effectué un contrôle des paramètres « image par image », j’ai pas pris le risque d’utiliser un tracker, vu que la caméra bouge trop.

Credits :

Directed by kurtz/lapiNIC
3D engine : iClone 5 & Flowing Hair Elements Vol.2 - Sci-Fi & Fantasy Accessories
Post VFX : HitFilm Ultimate
Girl : Aurelie S.

Cute Ellie Goulding original's track
http://www.youtube.com/watch?v=fBf2v4mLM8k&feature=related

Awesome "Starry Eyed" Niketine's Remix
http://www.youtube.com/watch?v=ygSeUOlkEA0 

Alors niveau réalisme, je n’ai pas assez d’informations pour savoir si effectivement la silhouette de l’avatar est la même que celle du modèle réel. Je me suis, somme toute, basé sur une ou deux photos, c’est plutôt mince comme référence… Mais, mis ça de côté, je suis assez satisfait du résultat, déjà, la chanson originale est « sympa », mais le Remix en dubstep de cette chanson est tout simplement énorme, ensuite, j’ai bien exploité les « contrastes » thématiques. Je reprendrai probablement donc HitFilm pour explorer plus en détail les effets possibles et le générateur de particules, dans mes propres futurs vidéoclips.

Merci pour votre lecture, et à bientôt !

Maxime

P.S. : le making of est dispo ici.

C’était pas moi (2)

04/07/2012 Commentaires fermés

Comme promis, une vidéo avec LadiNonor qui danse sur une piste avec un type un peu décalé.


– même si le lecteur youtube est extrêmement performant, il détecte automatiquement les titres sous copyright ; et les droits sur le titre de la piste sonore sont détenus par UMG ; or, UMG autorise la lecture de la vidéo partout, sauf en Allemagne (? pourquoi l’Allemagne, mystère), et de plus autorise le visionnage de cette vidéo sur PC… mais pas sur téléphones portables… (?) Je comprends rien à ces restrictions sur les « smartphones » (qui sont juste comme des ordinateurs portables qui tiennent dans la paume de la main c’est tout…), ni pourquoi les Allemands seraient pénalisés, par rapport à tous les autres…

Credits 
3D Engine : iClone 5.2
 Dancer MoCap done with : Ms Kinect
 Music track : "It Wasn't Me" by Shaggy
 Check Shaggy's original cool videoclip on youtube here :
 http://www.youtube.com/watch?v=2g5Hz17C4is
 Girl : Anne Laure "LadiNonor" N.
 Note : I do NOT own copyrights for the music track.
Catégories :VFX Étiquettes : , , , , , , , ,

C’était pas moi (1)

03/07/2012 Commentaires fermés

Entre mes problèmes de santé  familiaux et mes propres problèmes de santé individuels…, j’avais pu créer quelques bout de prises visuelles avec ma Ms Kinect, pendant mes vacances. Ca avait donné « I disappear » avec un duo entre deux personnages, 100% sur iClone… Mais l’un chantait, et l’autre tenait une guitare électrique, le couple se faisait face et en le faisant, l’idée m’est venue naturellement d’une rencontre rigolote et décalée, sur une piste de danse.

J’avais eu initialement l’idée d’utiliser le titre « Andy » des Rita Mitsouko. Mais, dans ma bibliothèque de titres rigolos, j’aime bien aussi « Wasn’t me » de Shaggy.

Il ne m’en faut pas plus pour essayer le concept ; j’ai commencé par enregistrer les mouvements du mec, sorte de type grand, assez baraqué, drealocks, regard bleu cliel, barbe de 3 jours, en lui faisant effectuer des mouvements de danse basiques, un chassé de pas de gauche à droite et des mouvements de bras qui ressemblent à des exercices d’étirement… à la limite du grotesque.

Puis j’ai sélectionné une photo d’Anne-Laure N., une ancienne collègue de bureau toujours partante pour la déconne, avec une coiffe à la Rihanna (pour la coloration rouge flashy) en mode garçonne. Voici les premiers clichés du clip à venir :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je dois encore peaufiner quelques mouvements de caméra et je vous montre le résultat.

Merci pour votre lecture,

@bientôt !

Maxime