Archive

Posts Tagged ‘Phase’

TUTORIEL RENOISE #11B – TOUS EN CHOEUR [2.6.1]

18/05/2011 Commentaires fermés

Dans la continuité de l’effet Flanger on aborde maintenant l’effet Chorus ; ce dernier reprend exactement la même philosophie que le Flanger, tant dans sa présentation que dans son architecture interne, mais il en décuple le potentiel, tant sur le plan de la vibrations, du delay, que du feedback. Il en résulte un produit sonore beaucoup plus riche, qui une fois mixé avec le signal d’entrée, génère l’effet caractéristique qu’on attend d’un Chorus, à savoir le sentiment d’une immersion au sein d’un groupe de voix ou d’instrument similaires.

Regarder en HD sur ma page FaceBook.

TUTORIEL RENOISE #11A – UN COUTEAU SUISSE : LE FLANGER [2.6.1]

18/05/2011 Commentaires fermés

Après vous avoir montré dans le tutoriel n°10 comment produire « mécaniquement » l’effet flanger en combinant un sample avec son double légèrement et périodiquement ralenti puis accéléré, je vous montre comment produire ce même effet mais d’une façon plus souple et plus complète via un classique effet DSP natif muni de sliders automatables. Si un flanger à la base n’a somme toute besoin que de 2 paramètres (vitesse et amplitude du vibrato), les concepteurs de Renoise ont rajouté en plus sur cet effet DSP la gestion de la stéréo, un delay avec son feedback associé, puis enfin une unité de post-traitement capable d’appliquer au choix un effet de disto, de ring modulator, de filtres passes haut, passe bas, band stop, band pass, et autres égalisations. Le flanger de Renoise joue donc sur le terrain des boitiers ou pédaliers « multi-effets » capable certes de remplir son contrat avec le son caractéristique attendu, mais de surprendre avec des rendus de cyborgs métalliques étonnants.

Regarder en HD sur ma page FaceBook.

TUTORIEL RENOISE #6D – MAXIMISER SES PETITS GAINS [2.6.1]

18/05/2011 Commentaires fermés

Dans cette dernière partie consacrée à la « dynamique » du son, je m’attache à vous présenter deux outils très pratiques, le Gainer & le Maximiseur. Le premier est un simple outil redonnant du volume là où il pêche au sein d’un rack (sans compression aucune ni clipping). J’explique ensuite l’existence d’éventuels problèmes acoustiques ponctuels liés à certaines ondes (souvent basses) qui se trouvent soit amollies quand inversées, ou soit carrément annulées quand elles interfèrent avec leur exactes opposées. Je montre comment les fonctions d’inversion de phase dans le Gainer résolvent le problème. Enfin je présente le Maximiseur, qui en fait est un bon limiteur. Son rendu qui va aux frontières des vu-mètres le rend idéal pour une piste type « master« .

Regarder le tutoriel en HD sur ma page FaceBook.