Archive

Posts Tagged ‘Presse’

RIVERS OF BLOOD – EPISODE 7 – PARTIE 2

28/11/2010 Commentaires fermés

Résumé de la partie précédente.

Sarge sort éprouvé de ses péripéties dans la zone du bassin de rétention. Il se retrouve cependant piégé : un mécanisme de sécurité dans le couloir de sortie du bassin le coupe de toute possibilité d’extraction partant de l’arrière. Il doit donc aller de l’avant et se jette dans la zone suivante.

Le Colonel Hall étant convoqué pour une mission d’urgence, c’est au Lieutenant Petersen de reprendre l’intercom depuis le QG pour guider le marine.

La précipitation du marine est rapidement sanctionnée : il se retrouve pris dans une structure en étoile à multiples niveaux. Si au centre de l’étoile, une indispensable carte d’accès l’attend, aux extrémités, une garnison d’ennemis bien positionnés le prennent systématiquement en tir croisé. Sarge ne peut venir à bout de ses opposant qu’en usant d’une extrême mobilité et en faisant la téméraire conquête des positions adverses, une par une.

Une fois la carte d’accès en poche, Sarge doit gagner un hangar immense abritant quelques pelleteuses et quelques kilogrammes de cartouches sx (cartouches essentielles au fonctionnement des téléporteurs). Le hangar est cependant surprotégé, et Sarge le traverse dans un stress extrême. Parvenu à mi-chemin, une forme de folie régressive s’empare de lui.

Lorsqu’il reprend ses esprits, la zone est nettoyée. Il découvre en outre que le hangar abrite une production sidérante, largement supérieure à la normale et dont la valeur marchande correspond à une véritable fortune. Sarge et Petersen prennent conscience des extraordinaires enjeux économiques résultant de l’activité du site BW-02.

La carte d’accès magnétique bleue se libère et Sarge quitte rapidement le hangar pour se diriger non sans une certaine appréhension vers des zones baignant dans la lave et frappées d’une chaleur infernale.

Maxime

RIVERS OF BLOOD – EPISODE 6 – « ATRO-CITY » – PARTIE 2

28/11/2010 Commentaires fermés

Résumé de la partie n°1.

L’Amiral Romero, le Général Carmack, et le Capitaine Willits sont convoqués à un mystérieux rendez-vous avec les pontes de l’UAC. C’est le Colonel Hall, homme de terrain, qui reprend l’intercom pour guider Sarge dans le dédale du complexe.

Sarge débouche sur un bassin de rétention d’acide sx, un des constituants des « cartouches sx » nécessaires au fonctionnement des téléporteurs. Cette fois-ci, l’architecture de la zone est verticale, composée de 5 vertigineuses tours gardées par des snipers, dont une tour centrale permettant l’accès aux zones annexes du site. Sarge doit conquérir chaque tour l’une après l’autre, pour atteindre son objectif.

Souvent pris en tir croisé, il perd le contrôle de lui-même pour riposter avec succès dans une sorte de rage primitive. La prise de la tour centrale permet à Sarge l’activation d’une valve ouvrant un passage au fond du bassin de rétention. L’opération est cependant suivie d’une riposte immédiate : des hostiles munis d’occulteurs (modules d’invisibilité) surgissent de toutes parts, par surprise. Acculé, contraint à agir avec précipitation, Sarge se jette dans le bassin, sans combinaison.

Surmontant l’extrême souffrance produite par ce bain d’acide en formation, il parvient à gagner une zone basse, obscurcie, vouée au concassage de la pierre locale (verte) et habitée par d’impitoyables figures démoniaques. Il ne sort de ce piège et d’une profonde détresse qu’en puisant dans ses dernières forces pour grimper le long des structures de concassage et atteindre les plateaux supérieurs. Se procurant des lunettes de vision nocturne, il reprend confiance et se projette sur la sortie en tirant dans le tas.

Maxime