Archive

Posts Tagged ‘Tutoriel’

Frogoïd – un chanteur virtuel français pour Renoise

08/01/2013 Commentaires fermés

Le concept de Frogoïd est quasi 99% similaire à celui développé pour Renoid, le chanteur virtuel de Renoise, à ceci prêt que si Renoid est limité aux chansons japonaises, Frogoïd pourra articuler la majorité des textes en français. Renoid et Frogoïd s’appuie sur l’utilisation d’un plugin gratuit appelé KeroVee, dont les principaux atouts sont de pouvoir effectuer une détection/correction du pitch vocal à la volée, comme Autotune (mais pas au même prix), et même de piloter le pitch d’un son à partir d’une entrée MIDI, toujours en temps réel.

Les phonèmes ont été précisément recrées pour permettre un maximum d’articulations verbales en langue française. La banque de phonèmes utilisée est bien plus large que celle du programme initial (254 en tout) et de ce fait, Frogoïd doit dispatcher ses échantillons de façon très différente, en utilisant les fonctions avancées de la tabulation Sample Keyzones sur Renoise. Les samples sont issus d’un programme de TTS (IVONA) – Mathieu pour être précis – mais tous retravaillés, bouclés (forward) et tous précisément accordés sur 440Hz pour faciliter la manipulation du pitch et des formants sous le plug-in KeroVee.

Ensuite, le script LUA Words Pad for Renoid a été partiellement ré-écrit afin de gérer une bibliothèque de samples élargie et fortement stratifiée.

Pour en savoir plus, utiliser Frogoïd, et télécharger les packages utiles, rdv surle portail renoise france dans la section dédiée :

http://www.refra.fr/portail/node/100 !

Quelque chose pour toi

04/11/2012 Commentaires fermés

C’est dans une espèce d’apothéose esthétique, mais non sans quelque tristesse néanmoins, que se sont arrêtées les Dead Dog Competitions.

Affamé, traînant comme une âme en peine, et n’ayant depuis plus rien à me mettre sous la dent, j’ai du me rabattre sur la seule compétition (annuelle) en cours, la célèbre Mutant Breaks, la cinquième du nom, five en anglais.

Le thème de cette année est encore plus troll que celui des années précédentes, « Johnny DeBarge« … (? wtf ?), qui  est à mon sens un véritable métérore de la pop des années 80, mais il faut faire de l’expérimental/électronique avec… A vrai dire, j’ai rien compris aux règles, lol, mais à mon avis, yen a pas, on fait un peu n’importe quoi, de toutes façons, peu importe les votes, le vainqueur est au final, « tiré au sort ».

Après une ré-écoute de tubes de DeBarge, je me suis dit qu’il faut adopter une rythmique et un groove presque latin.Croyant que je pourrais faire ça les doigts dans le nez en 20 mn, je me suis enregistré pendant la composition avec Camtasia, histoire de faire un tutoriel sur l’art de pondre une musique en un éclair, mais j’ai arrêté la vidéo à un moment, parce que ça prenait plus de 3H ! Mais bon, j’ai quand même sauvegardé la piste, dont voici un visuel avec quelques effets en post-production sous HitFilm:

Youtube est trop lent ? Essayez alors le lecteur dailymotion, en encore Facebook en LD.

Si vous voulez analyser le fichier source .xrns, comme toujours, c’est gratuit et c’est par ici.

Maxime

Catégories :Renoise Étiquettes : , , , , ,

TUTORIEL RENOISE #12A – ESTHETIQUE DU SON BAS DE GAMME [2.6.1]

18/05/2011 Commentaires fermés

Dans ce tutoriel, on s’attache à montrer comment Renoise, via son DSP natif « LoFiMat », dégrade volontairement la qualité du son de sortie sur une piste, au point d’aboutir à un rendu de magnéto cassette des années 70, ou directement de jouet pour enfants très cheap. Downgrader un son relève d’une posture esthétique et culturelle particulière, qui s’apparente au mouvement LoFi. Ce mouvement s’inscrit comme étant contre-culturel. Il revendique l’authenticité d’une expression brute, sans surproduction, en opposition au son « mainstream », propre, lisse, surproduit et couteux. J’explore donc les méthodes du mouvement LoFi, fondées sur l’appauvrissement du son, via une technique de bit-crunch, de downsample, d’aliasing, ou d’injection de bruit : chacun de ces paramètres étant directement contrôlables et automatables en temps réel sous Renoise.

Regarder en HD sur ma page FaceBook.

TUTORIEL RENOISE #11B – TOUS EN CHOEUR [2.6.1]

18/05/2011 Commentaires fermés

Dans la continuité de l’effet Flanger on aborde maintenant l’effet Chorus ; ce dernier reprend exactement la même philosophie que le Flanger, tant dans sa présentation que dans son architecture interne, mais il en décuple le potentiel, tant sur le plan de la vibrations, du delay, que du feedback. Il en résulte un produit sonore beaucoup plus riche, qui une fois mixé avec le signal d’entrée, génère l’effet caractéristique qu’on attend d’un Chorus, à savoir le sentiment d’une immersion au sein d’un groupe de voix ou d’instrument similaires.

Regarder en HD sur ma page FaceBook.

TUTORIEL RENOISE #11A – UN COUTEAU SUISSE : LE FLANGER [2.6.1]

18/05/2011 Commentaires fermés

Après vous avoir montré dans le tutoriel n°10 comment produire « mécaniquement » l’effet flanger en combinant un sample avec son double légèrement et périodiquement ralenti puis accéléré, je vous montre comment produire ce même effet mais d’une façon plus souple et plus complète via un classique effet DSP natif muni de sliders automatables. Si un flanger à la base n’a somme toute besoin que de 2 paramètres (vitesse et amplitude du vibrato), les concepteurs de Renoise ont rajouté en plus sur cet effet DSP la gestion de la stéréo, un delay avec son feedback associé, puis enfin une unité de post-traitement capable d’appliquer au choix un effet de disto, de ring modulator, de filtres passes haut, passe bas, band stop, band pass, et autres égalisations. Le flanger de Renoise joue donc sur le terrain des boitiers ou pédaliers « multi-effets » capable certes de remplir son contrat avec le son caractéristique attendu, mais de surprendre avec des rendus de cyborgs métalliques étonnants.

Regarder en HD sur ma page FaceBook.

TUTORIEL RENOISE #10D – UN PITCH SHIFT QUI PRESERVE LE TEMPO [2.6.1]

18/05/2011 Commentaires fermés

Dans cette tout dernière partie, j’aborde la manière de varier la tonalité sur le cours d’un long sample, sans toutefois altérer son tempo initial. J’explique comment contrôler précisément la vitesse de lecture d’un sample sur un segment de pattern défini, en utilisant la commande manuelle 09xx (sample offset, le xx faisant référence à une valeur hexadécimale allant de 0 à FF soit 255). Ce paramètre xx définit le point de départ du playback du sample. Pour « tenir » le tempo, il suffit donc de placer un paramètre 09xx sur chaque ligne du pattern en mettant en xx une série croissante de valeurs hexadécimales. Laissez Renoise les inscrire automatiquement pour vous, en utilisant un bouton d’édition « magique » appelé « interpolate » les plaçant sur chaque ligne de pattern sélectionnée. On obtient un excellent pitch shift avec contrôle du tempo (au prix d’une légère granularité au niveau du rendu facile à lisser avec un effet type filtre ou reverb…).

Regarder en HD sur ma page FaceBook.

TUTORIEL RENOISE #10C – LA MECANIQUE DU FLANGER & LE VIBRATO [2.6.1]

18/05/2011 Commentaires fermés

En guise de petite parenthèse au sein de ce 10eme tutoriel, je me permets de vous expliquer la genèse mécanique de l’effet « flanger » (qui va vous donner un avant-goût du 11eme tutoriel à venir). Cet effet est est le produit d’une interférence de deux sonorités exactement identiques dont l’une est jouée avec un retardement très très léger, retardement qui varie de façon plus ou moins appuyée et périodique. Le rendu sonore du flanger ressemble à celui du phaser, cependant il a l’avantage de ne produire en effet de bord aucun filtrage, ni aucune destruction harmonique sur le spectrum. Je me propose de vous montrer comment l’émuler sans même lancer aucun effet DSP (digital signal processing) supplémentaire, rien qu’en combinant deux pistes identiques dont avec sur l’une d’elle de très subtils ralentissements et accélérations périodiques. A la suite j’en profite pour vous montrer la commande 0Fxx qui accélère grandement cet effet afin de produire le fameux effet vibrato.

Regarder en HD sur ma page FaceBook.