Archive

Posts Tagged ‘VFX’

I Wish I Stayed

03/02/2013 Commentaires fermés

Et comme promis au sein de cet article qui vous présente le projet, voici l’animation 3D.

Une bonne partie de l’animation est assez sombre, car logiquement elle se déroule au pied des buildings où la luminosité manque, mais on se rattrape sur la fin.

Certains effets de « lens flare » et « camera shake » ont été finalisés sous HitFilm bien que l’animation n’en ait pas vraiment et forcément besoin, c’est juste du fignolage.

Merci encore pour votre attention et à bientôt pour de nouveaux projets !

MAXIME LORRAI - Tête de mort

Maxime

J’aurais tant aimé rester (le pitch, le script, diaporama du projet)

03/02/2013 1 commentaire

Est-ce que ça faisait pas un peu trop longtemps, que je ne m’étais pas mis à bosser sur la partie VFX ? Ma kinect était restée rangée dans son coin et iClone aussi. Mais c’est comme un bon vieux jeu auquel vous ne jouez pas pendant plusieurs semaines, en vous y remettant, le fun revient.

Voici donc les photos diaporama du projet « I Wish I stayed ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le pitch, globalement, c’est l’histoire d’un monde étrange où kurtz/lapiNIC (moi) suis téléporté, par le biais d’une sorte de portail dimensionnel avec des symboles ésotériques. Ce portail crée un vortex puissant qui m’insère dans une réalité inconnue. J’y arrive avec beaucoup de désorientation, de surprise, et je mets un temps pour me calmer et comprendre ce qui se passe.

Juste avant la téléportation, on voit très brièvement un visage pleine face d’un ange doté d’une couronne luisante, qui se concentre. On ne saurait dire si cet ange cause ou non ma venue dans ce monde, ou bien si c’est moi qui venant par mes propres moyens, attire son attention.

Au sein de ce monde étrange qui ressemble à une ville moderne plein de gratte-ciels ultra high tech, mais désertique, je cherche une issue et au tournant d’une rue je tombe nez à nez avec un alligator géant. dans ma fuite précipitée, on se rend compte que je boitille légèrement, comme si je m’étais fait une sorte d’entorse lors de mon arrivée dans ce monde.

L’alligator géant me poursuit et est presque sur le point de m’avaler cru, quand je découvre que je peux échapper à la pesanteur au sein de cette dimension, et planer seul en fonction de ma volonté.

M’échappant de la dernière attaque du monstre des rues, puis m’élevant et slalomant entre de nombreux buildings aux formes très variées, je m’élève jusqu’aux cieux marqués par la teinte orangée et brillante d’un monde comme illuminé d’un autre soleil, baigné d’une autre atmosphère.

En haut de la tour la plus haute, je me pose et y rencontre l’ange, qui des formes assez féminines. Après quelques secondes d’observation elle semble m’inviter à la rejoindre vers un point d’observation de toute la ville. Le temps suspend son vol.

Après quelques sympathiques secondes passé à ses côtés, un vortex très similaire à celui qui m’a introduit dans cette dimension se crée et tente de m’aspirer. Mon avatar lâche quelques énigmatiques paroles, et se laisse aspirer au loin. Il disparaît à l’horizon et visiblement l’ange en est désolée. Le plan final est à l’identique du plan d’introduction : la caméra se place au lieu de l’horizon où le regard de l’ange se porte, pleine face, avec un air identique à celui qu’elle avait au commencement.

Voilà pour le script.

A l’origine, je me disais que ma rencontre avec l’alligator géant devait être très stressante, et, j’avais songé à être envoyé « à poil » dans cette ville, pour symboliser la fragilité et la vulnérabilité de la situation, mais, finalement, le politiquement correct a pris le dessus – faut dire aussi que, scanner et incorporer mon paillasson pectoral dans iClone c’est pas de la tarte ! lol

Je me suis creusé la tête aussi pour savoir ce que mon avatar torse nu pourrais bien dire à l’ange avant d’être aspiré dans le vortex. Une idée m’est venue, la simple phrase : « j’aurais bien aimé rester plus longtemps« .

Cherchant ensuite dans ma musicothèque dubstep un titre qui pourrait bien illustrer cette phrase, j’ai trouvé un remix dubstep de E. Goulding « Wish I Stayed« , qui en anglais veut dire exactement la même chose que la phrase sus-citée en français.

Donc je me suis dit que je tenais là l’arrière-plan musical du projet.

J’ai bossé beaucoup en fil de fer, pour accélérer la vue, et retrouvé ma manie de faire bouger la caméra très nerveusement en utilisant des angles et vecteurs de mouvement cassés nets (ma marque de fabrique), mais bon, faudra peut-être que je m’arrête de le faire un jour parce qu’on va finir par croire que je ne sais pas automatiser les paramètres selon des courbes et pas des lignes droites !

En ce qui concerne le modèle, j’ai longtemps cherché quelqu’un qui pourrait faire l’ange ; je suis retombé sur une photo d’une femme que j’ai un jour croisé virtuellement, et qui aime beaucoup la comparaison entre son image cet celle de l’ange :

Adeline Lange – image en provenance de son site myspace

Ca m’a donné l’idée de récupérer son très beau regard et de l’injecter dans l’avatar de l’ange virtuel en 3d.

Je posterai sans faute la vidéo finale du projet prochainement.

Pour l’instant vous pouvez déjà regarder le diaporama du projet, presque achevé.

Merci à vous, et @ bientôt !

Maxinou

Starry Eyed ::: iAurélie

11/07/2012 Commentaires fermés

.

Avec mes petits problèmes de santé, j’avais complètement oublié de vous montrer mon travail avec l’avatar iAurélie.

Comme prévu, cette vidéo explore deux visuels radicalement différents, et aussi deux techniques différentes pour la mise en place des mouvements physiques. Dans le premier le visuel est orienté « robote de combat héroic fantasy », le fond est sombre, le mouvement est électrique et la gestuelle est directement inspirée d’une gestuelle de combat au katana. Je n’ai toutefois pas souhaité lui rajouter une arme tranchante proprement dite, j’ai plutôt fait le choix de remplacer le katana, par des rayons lasers ou des boules de lumières bleues ou rouges. Dans le second visuel, c’est plus féminin, l’avatar est une nymphe sortie de l’eau d’un oasis dans le désert qui marche dans une vallée dont on peut dire qu’elle est située dans l’Égypte antique, et qui profite d’une bonne brise. Vu que cette prise est assez simple, et qu’elle n’implique qu’une pose en bras écartés, style Titanic, avec des mouvements plus sensibles, et une expression faciale laissant suggérer le vent sur le visage, je l’ai faite directement en MocCap avec ma Ms Kinect, étant certain de ne pas avoir à trop lui en demander.

Autant le dire, ya des bonnes techniques à reprendre ultérieurement, niveau vidéo-clip. Déjà, j’ai bossé avec la musique directement scotchée en fond d’atmosphère sur la « timeline », de la sorte, chaque déplacement d’objet, chaque mouvement, ou chaque replacement de caméra, est synchrone, c’est donc meilleur que par le passé. Puis, on commence à être habitué, avec les personnages d’iClone et de la virevoltante caméra. Donc pour rajouter un peu d’intérêt à l’exercice, j’ai jugé bon de reprendre le clip en post-production sur un logiciel à peu près comparable à After Effects mais moins cher et plus facile à prendre en mains : HitFilm. Avec ce logiciel, on crée assez rapidement des effets spéciaux hollywoodiens, là j’ai plutôt essayé quelque chose du type éclairs, rayons lumineux, et boules de plasma, ça fait très « sorcellerie », mais justement, attribuer ces pouvoirs à une créature androïde est une fusion intéressante. Ensuite, j’ai un peu mieux compris comment utiliser les automations sur HitFilm, car chaque effet spécial se contrôle avec des paramètres et chaque paramètre peut être modifié et enregistré en temps réel le long de la « timeline ». Pour ce clip, j’ai carrément effectué un contrôle des paramètres « image par image », j’ai pas pris le risque d’utiliser un tracker, vu que la caméra bouge trop.

Credits :

Directed by kurtz/lapiNIC
3D engine : iClone 5 & Flowing Hair Elements Vol.2 - Sci-Fi & Fantasy Accessories
Post VFX : HitFilm Ultimate
Girl : Aurelie S.

Cute Ellie Goulding original's track
http://www.youtube.com/watch?v=fBf2v4mLM8k&feature=related

Awesome "Starry Eyed" Niketine's Remix
http://www.youtube.com/watch?v=ygSeUOlkEA0 

Alors niveau réalisme, je n’ai pas assez d’informations pour savoir si effectivement la silhouette de l’avatar est la même que celle du modèle réel. Je me suis, somme toute, basé sur une ou deux photos, c’est plutôt mince comme référence… Mais, mis ça de côté, je suis assez satisfait du résultat, déjà, la chanson originale est « sympa », mais le Remix en dubstep de cette chanson est tout simplement énorme, ensuite, j’ai bien exploité les « contrastes » thématiques. Je reprendrai probablement donc HitFilm pour explorer plus en détail les effets possibles et le générateur de particules, dans mes propres futurs vidéoclips.

Merci pour votre lecture, et à bientôt !

Maxime

P.S. : le making of est dispo ici.

iJames & iMurael – I Disappear [ Unofficial 3D FanClip ]

29/06/2012 Commentaires fermés

Dans la foulée de mon précédent test, je me suis demandé si je ne pouvais pas rajouter James, le célèbre chanteur de Metallica, dans le garage, mais il m’est vite apparu que l’espace y était bien trop exigu et j’ai pris alors l’initiative de produire un clip plus classique dans sa forme, toujours avec le même précédent personnage (iMurael), et une caméra dynamique qui virevolte dans tous les sens.

Le ciel y est plutôt sombre et tourmenté, agrémenté d’une petite pluie fine, avec un éclairage blafard qui vient du bas. Cet éclairage blafard n’arrange pas mes problèmes avec l’avatar de Murielle C., dans la mesure où il dénature encore plus le visage initial. Les éclairages du bas ont vous le savez, tendance à dénaturer et rendre même inquiétants les bouilles plus plus connues et sympathiques. J’ai bien essayé de contourner le problème en diffusant la luminosité de façon uniforme de bas en haut grâce à une exposition de l’HDR modulée en fonction, mais rien n’y fait… Quant à James, il est plus ressemblant, mais je crois que j’ai un peu abusé sur l’expressivité des mouvements des doigts des mains, je voulais en fait à un moment effectuer des distorsions des doigts à la façon du clip de Korn (I did my time) au moment fort, mais je ne sais pas si les spectateurs connaissent cette référence.

Points forts ? La motion capture de James est pas mauvaise, hormis le problème esthétique plus ou moins volontairement posé par ses mains, le personnage chante de façon à peu près convaincante, je lui ai rajouté un ampli Krank et un micro volontairement posé plus bas,  dans la mesure où le chanteur réel utilise souvent un positionnement bas pour ses tournées.

Credits : 3D Engine = iClone 5.13
Motion Capture = Ms Kinect for PC / Windows 
Song = a slightly faster version of "I Disappear", from the great Metallica band 
Girl : iMurael C. | Boy : iJames H.
Check the original (a bit slower but heavier) track here 

Note : I do NOT own the copyright for the music track
Catégories :VFX Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

iMurael ::: I Disappear [ Live @ lapiNIC’s Garage ]

29/06/2012 Commentaires fermés

En réalité augmentée, voici iMurael, la première version de l’avatar de Murielle Chichery qui effectue une performance scénique dans mon garage sur le monumental titre « I Disappear » du monumental groupe Metallica.

Note importante, il n’y a probablement plus grand chose de commun entre Murielle et iMurael hormis peut-être des éléments du regard et de peau du visage, tout le reste ayant au fur et à mesure été largement remanié pour les besoins du « clip » : vêture, proportions, arrondi du visage, toute l’ossature faciale, la gestuelle…

Points positifs, de nouveaux effets (dont les arcs électriques), rendent pas mal, un lipsync qui ouvre « vraiment » la bouche (le lipsync standard donne un avatar qui marmonne tout juste), des jolis ustensiles comme un ampli Marshall et une Guitare Heavy acérée ou un pédallier d’effets Boss. Points négatifs, justement ma technique de lipsync est trop efficace maintenant la bouche est grande ouverte ça fait bizarre ! J’ai effectué un tracking correct pour l’avatar mais j’ai foiré à peu près celui de l’ampli Marshall et de la pédale Boss. Enfin grosse lacune : où est James !!! ? On l’entend chanter mais il n’est nulle part… Va falloir que je règle ça !

Merci et @ Bientôt !

Maxime

Post Scriptum
Check the cool original videclip (slower but heavier !) of "I Disappear" 
here : http://youtu.be/PuP1bil-wIg
Catégories :VFX Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Meteaura

12/06/2012 Commentaires fermés

Aujourd’hui on va continuer dans le néo-surréalisme, après ma grande sœur Anna qui gambade comme Pingu en plein blizzard arctique-sibérien sur fond de techno, on va faire mieux (ou pire, c’est selon).

L’idée, c’est de reprendre iJulie (pourquoi se fatiguer à recréer un modèle de zéro quand on en a un déjà tout prêt à l’emploi), et de la faire voyager sur un météore sillonnant la galaxie, et entouré de vents solaires et rayons cosmiques. Donc on est d’accord, faut pas chercher la cohérence ou le réalisme, c’est… heu… métaphorique, de quoi je sais pas encore, bon c’est une image poétique.

Voici la vidéo HD du résultat :

3D Engine = iClone 5.13
 Music = My Immortal Dubstep remix, by Deejay Eduardo
 Source song : http://youtu.be/YBC7DrhmDeI
 Please check his Facebook pages with lots of awesome stuff here :
 http://www.facebook.com/DeejayEduardoProductions
 Girl = iJulie
 Additionnal VFX = AVS Video Editor

Points forts, iJulie elle a un beau regard, et j’ai bien aimé m’attarder sur le rendu de certains effets de lumière sur la teinte de la peau, j’ai effectué pas mal de plongées sur le visage ou des parties, beaucoup joué sur l’illumination du regard. Soucieux de ne pas produire la même erreur qu’avec iBeatrice, j’avais sélectionné un autre titre en fond que My Immortal, plus neo métal, (in the end, de linkin park) et cadré les clignements des yeux et les mouvements de caméra sur les temps fort sans trop y aller nerveusement, mais au final, je suis tombé sur un remix de deejay eduardo, qui utilise une excellente reverb spatiale sur la voix d’amy lee, qui est complètement raccord avec l’immensité suggérée… donc j’ai effacé Linking park, et remplacé le fond par le tube d’Evenescence, My Immortal en post-production, et rajouté quelques effets de zoom synchronisés et quelques marqueurs lumineux, pour faire coller un peu mieux ce titre sur la séquence visuelle.

Point faible numéro 1, l’univers en expansion. J’ai essayé d’envelopper la scène d’une immense boule en 3D sur laquelle j’ai plaqué une photo de hubble célèbre d’un amas de galaxies. Mais je voulais que l’univers soit en expansion donc j’ai modifié subtilement le volume de la boule et créé un décalage au long de la timeline, dans l’offset du plaquage de la texture hubble. C’est carément raté, à certains moment on a le sentiment que la textures se recouvre et se superpose elle-même, selon des coupes linéaires ou quasi cubiques, même si j’ai bien défini le plaquage de texture sur un mode sphérique, en tout cas, ça détruit le réalisme…

Point faible numéro 2, la pose de iJulie et son attitude, l’interaction avec les éléments constitutifs de l’environnement ; après avoir terminé le tout et rendu la scène en HD, deux ou trois visionnages plus tard, je me suis dit : non mais et les vents solaires, et les rayons cosmiques ? iJulie n’a non seulement pas de scaphandre, elle vit en apnée, elle ne se protège pas des nuages de particules qui la traversent comme des balles de revolver, elle ne cligne même pas des yeux quand elle se prend un rayon de pulsar dans la pomme ! Avec ma Kinect, j’aurais pu au moins lui faire prendre une pose un poil plus aerodynamique, ou la mettre à croupi ou un peu comme le « surfeur d’argent »… elle est debout stable sur un météore tout propre, … pff, quel connerie de ne pas y avoir pensé… Alors vous me direz, bah pourquoi ne pas avoir tout refait ?

Il faut savoir que ce genre de résultat HD prend énormément de temps de calcul sur mon ordi portable, donc pour le travail quotidien, sur l’ordi portable, c’est en mode « fil de fer’, et pour le rendu final, c’est fait sur mon ordi de bureau « quad core », qui mouline le final en qualité HD blue ray.

Exemple de « work in progress » sur ordi portable :

Notez que la musique, c’est justement celle que je voulais utiliser à l’origine.

Donc c’est lent, voilà, ça m’oblige à savoir tout de suite ce que je veux et comment l’obtenir. En fait, je suis trop crevé pour tout recommencer ! Mais après tout, on apprend rien sans faire d’erreurs !

Merci pour  votre lecture, et à bientôt !

Maxime